La crise sanitaire a bouleversé nos pratiques professionnelles, mais quelles sont les nouvelles tendances côté recrutement ?

L’incontournable marque employeur :
Malgré un renversement du marché de l’emploi, les recruteurs continuent de privilégier leur marque employeur. Ce levier marketing reste au cœur de la stratégie de recrutement des entreprises.
En effet, la crise sanitaire a démontré l’importance de placer l’humain au cœur des échanges, côté candidats, ils continuent de rester à l’écoute de ce qu’une entreprise peut leur apporter et les entreprises en ont bien conscience !
95% des candidats recherchent des informations sur les entreprises auprès desquelles ils postulent. En plus d’être un enjeu de business, le recrutement est également un jeu de séduction. Pour parvenir à séduire, il faut pouvoir capter l’attention du candidat grâce à une marque employeur sincère et authentique.

L’inévitable entretien en visio
Confinements, mesures de distanciation sociale, notre propension à digitaliser une grande partie des métiers concerne également le recrutement. Largement utilisé depuis 2020, les entretiens en visioconférences sont devenus la règle en 2021. En effet, même si certaines entreprises ont repris des entretiens en présentiel, les candidats ne sont pas toujours enclins à se déplacer et préfèrent pour la grande majorité d’entre eux dialoguer par écrans interposés.

En effet, la modernisation par le digital qui était déjà dans les tuyaux a subi un grand coup d’accélérateur. En quelques mois, l’entretien en présentiel a laissé place à l’entretien dématérialisé qui est devenu la principale solution pour rencontrer les candidats.
Cette nouvelle pratique très prisée par les recruteurs va devenir à très court terme majoritaire en raison du gain de temps qu’elle procure et de son efficacité. Elle peut permettre également dans certains cas de gommer certaines contraintes de distance et d’envisager ainsi des candidatures plus éloignées géographiquement pour occuper des postes dans lesquels le télétravail serait possible.

Le recrutement 100% dématérialisé ou l’e-recrutement
Plus le temps passe et plus la digitalisation sera présente : On digitalise tout ce qui est possible de digitaliser et les recruteurs l’ont bien compris :

  • Publication d’annonces,
  • Gestion des candidatures via un logiciel de gestion dédié,
  • Organisation des entretiens sous forme de visioconférences

2021 sera donc l’année où les recrutements poursuivront leur dématérialisation à travers notamment :

  • L’utilisation des outils de multiposting: publier une seule offre d’emploi sur différents jobboards en même temps et en quelques clics,
  • La gestion automatique des envois de mails après chaque étape de recrutement,
  • L’utilisation de logiciel de gestion de candidatures (ATS),
  • La mise en place d’entretien en distanciel.

Les Softs skills, des capacités de plus en plus appréciées par les recruteurs
Autonomie et capacité d’adaptation sont devenues au fil du temps deux capacités importantes auxquelles les recruteurs porteront une attention particulière lors de l’entretien. Les candidats devront démontrer pouvoir s’adapter à tout type de situation.

Aujourd’hui, les diplômes ne font plus tout ! A compétences égales, la sélection du recruteur se fera sur les compétences comportementales du candidat (intelligence relationnelle, capacités de communication, le caractère, les aptitudes interpersonnelles) autrement dit sur toutes les capacités complémentaires à celles qui s’apprennent et se mesurent !

L’utilisation de l’IA
La crise sanitaire a permis à l’intelligence artificielle de s’inviter de manière permanente dans les recrutements. Utilisée pour automatisée tout ou partie du processus de recrutement, elle peut notamment aider le recruteur sur :

  • La rédaction d’une offre d’emploi plus ciblée permettant de capter l’attention du candidat en lui donnant envie d’y participer à travers l’envoi de sa candidature,
  • Le sourcing: l’Intelligence Artificielle permet de détecter les meilleurs profils sur internet, comme le fait par exemple l’outil HR match présent sur la plateforme de recrutement Atlas-jobs et qui permet de mettre en avant les profils les plus compatibles avec une offre d’emploi,
  • La sélection des candidats grâce à des tests de personnalité permettant de détecter les softs skills de ces derniers.

En résumé, nous avons vécu une crise sans précédent qui a posé les jalons d’une nouvelle ère :

  • Côté candidats, la vidéo est devenue un outil du quotidien, les candidats ont appris à en maîtriser les codes et sont conscients que cette étape est devenue une étape clé dans le processus de recrutement.
  • Côté recruteurs, ces changements majeurs ont fait émerger de nouveaux Soft Skills : Bien qu’en grande partie digitalisé, le recrutement va donner une place plus importante à la personnalité des candidats qui va devenir un point clé dans le processus de recrutement

La société toute entière se redessine et avec elle nos manières d’entrevoir le travail. Nous sommes encore aux prémices de ces changements, mais parions que l’humain occupera toujours une place centrale dans les décisions, et ce quoi qu’il en coûte !